Publié par Un commentaire

La Pharmacie verte des Petits: les vilains microbes !

Tout d’abord, quelle est la différence entre le rhume et la grippe ?

Symptômes

Rhume

Grippe

Fatigue

Peu

Grande

Douleurs musculaires

Peu

Oh oui !

Maux de tête

Peu

Ouch !

Nez qui coule

Ça n’arrête pas et j’ai mal à la gorge 🙁

 

L’automne approche et deux terribles phénomènes frappent à nos portes :

  1. Les vilains microbes (oh non!)
  2. Les halloweeneux (mais eux, ils sont «cutes» et on les aime).

Dès la Rentrée, le froid arrive, nous fermons nos fenêtres et jouons plus à l’intérieur, bref… Bonjour les risques de contagion.

Comment diminuer les risques alors ?

Tout d’abord, rien de mieux que de se laver les mains (réf. Le lavage des mains). Faire de l’exercice, manger sainement et faire de beaux dodos.
Aussi, nous pouvons, en prévention, aider nos petits soldats avec des plantes traditionnellement reconnues pour aider à renforcer leur système immunitaire avec par exemple le Tonique Hivernal.

Comment les plantes biologiques, contenues dans le Tonique hivernal, peuvent être un bon allié :

  • Ail : Aide à diminuer les risques d’infection.
  • Échinacée : Aide à stimuler et renforcer le système immunitaire.
  • Astragale : Stimule le système immunitaire.
  • Angélique : Tonique général (par exemple, la fatigue)
  • Propolis d’abeille : Excellent immunostimulant.

Oh non, les vilains microbes sont entrés dans la maison et je suis malade… Quoi faire ?

  1. Faire dodo.
  2. Boire beaucoup d’eau.
  3. Humidifier l’air de la chambre avec un humidificateur (ou bol d’eau).
  4. Prendre un bon bain.
  5. Nettoyer le nez (par exemple avec une solution d’eau saline).
  6. Aider à soulager les symptômes du rhume : l’Échinacée biologique à la rescousse !

L’Échinacée est un traitement d’appoint des infections des voies respiratoires. Il stimule et renforce le système immunitaire (par contre, nous déconseillons de prendre l’Échinacée en même temps que le Tonique Hivernal).
C’est une herbe reconnue pour ses qualités : antiseptique, dépurative, bactéricide et tonique du système immunitaire.

Pour la toux, le Sirop aux herbes à la rescousse. Sa formule est spécialement conçue d’un complexe de plantes biologiques reconnues pour dégager les voies respiratoire, calmer la toux et adoucir les irritations à la gorge. Ses ingrédients :

  • Échinacée : Stimule et renforce le système immunitaire.
  • Thym et la feuille de Molène : Soulagent la toux et l’inflammation des voies respiratoires supérieures.
  • Guimauve (eh oui!) : Apaise la toux grasse ou sèche et atténue les inflammations de la bouche et de la gorge.
  • Plantain lancéolé (pas la banane) : Aide à dégager les voies respiratoires.
  • Sureau noir et le Miel : Soulagent le rhume et donne un bon gout au sirop.
  • Propolis : Excellent immunostimulant et se révèle un antibiotique et un cicatrisant très actifs.

Et pour les petits nez bouchés, que faire ? Vous êtes plutôt massage ou plutôt poush-poush ? Ou même les deux, et bien, nous avons deux solutions :

La Brume «Poush-Poush» à l’eucalyptus :
Vaporisez l’oreiller, les draps, le foulard pour bénéficier de ses propriétés décongestionnantes

  • Eucalyptus (radiata) et le Thym : Adent à soulager la toux, l’infection de la gorge et la sinusite.
  • Chèvrefeuille et les feuilles de melaleuca : Déploient leurs vertus antivirales et antibactériennes.
  • Sapin baumier : Aide à traiter les infections des voies respiratoires et l’inflammation des muqueuses.

L’Huile de massage à l’eucalyptus :
Massez le thorax,  les omoplates, le cou et les dessous des pieds pour ressentir le bienfait des plantes.

  • Eucalyptus (radiata) : Aide à traiter les inflammations des voies respiratoires et à soulager les douleurs rhumatismales.
  • Sapin baumier : Reconnu pour traiter les infections des voies respiratoires et l’inflammation des muqueuses.
  • Niaouli : Connu pour ses actions stimulantes sur le système immunitaire et ses propriétés anti-infectieuse, expectorante et protectrice.
  • L’huile de ricin : Utilisée pour détendre les muscles, ses propriétés anti-inflammatoires soulagent les douleurs musculaires et articulaires.

Un petit nez irrité… un peu de Crème Bobos sur la rougeur pour soulager et favoriser la cicatrisation.

Notre top 5 des plantes  à privilégier pour une pharmacie au naturel contres les vilains microbes :

  1. Eucalyptus radiata
  2. Échinacée
  3. Ail
  4. Propolis d’abeille

Les questions les plus fréquentes :

Quelle est la différence entre Échinacée et Tonique hivernal ?
Le Tonique hivernal est plutôt conseillé en prévention. Sa formule de plantes est spécialement conçue pour agir comme tonique général et du système immunitaire. Il aide à prévenir les infections et renforce durant la saison froide. Il peut aussi être utilisé en traitement dès les premiers symptômes de l’infection.
L’Échinacée est plutôt utilisé en traitement dès l’apparition des premiers symptômes de l’infection. Il agit sur le système immunitaire à la fois par une action locale (ex. maux de gorge) et une action systémique, en renforçant et mobilisant les défenses naturelles de l’organisme.

Quelle est la posologie ?

Échinacée en traitement :

  • Avant 1 an : 1 goutte/2kg, max 0,5 ml (10 gouttes). 1 fois/jour.
  • 1 à 4 ans : 0,5 ml (10 gouttes). 1 fois/jour.
  • 5 à 9 ans : 1 ml (20 gouttes). 3 à 6 fois/jour.
  • 10 à 14 ans : 1,5 ml (30 gouttes). 3 à 6 fois/jour.
  • Adultes 30 à 90 gouttes. 1 à 6 fois/jour.

Tonique hivernal en prévention :

  • Avant 1 an : 1 goutte/2kg, max 1 ml (20 gouttes). 1 fois/jour.
  • 1 à 2 ans : 1 goutte/kg, max 1 ml (20 gouttes). 1 fois/jour.
  • 2 à 9 ans : 1 ml (20 gouttes). 1 fois/jour.
  • 10 à 14 ans : 2 ml (40 gouttes). 1 fois/jour.
  • Adultes 30 à 90 gouttes. 1 fois/jour.
posologie Souris Verte
posologie Souris Verte

Pour terminer, si les symptômes persistent, s’intensifient ou se compliquent, il vaut mieux consulter un praticien de soin de santé (pharmacien, médecin, …).

 

Une réflexion au sujet de « La Pharmacie verte des Petits: les vilains microbes ! »

  1. […] Pour plus d’astuces : La Pharmacie verte des Petits: les vilains microbes ! […]

Laisser un commentaire